La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet à toute personne d’obtenir tout ou partie d’un diplôme d’un titre à finalité professionnelle ou d’un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), en rapport avec son expérience.

Les procédures comportent différentes étapes dont leurs coûts varient selon les certificateurs et les options retenues.

Le coût de la VAE peut recouvrir :

  • les frais administratifs liés à la procédure de validation chez les certificateurs (frais d’aide par le certificateur au choix de la certification, frais de dossier ou d’étude de recevabilité)
  • les frais d’inscription auprès de certains certificateurs (écoles, universités, CNAM et organismes privés)
  • les frais d’accompagnement VAE
  • les frais de jury
  • les frais annexes (déplacements notamment)
  • les frais occasionnés par les formations obligatoires ou complémentaires recommandées au candidat par le ministère ou l’organisme certificateur au terme de l’analyse de la recevabilité de sa demande.
groupe d'hommes et de femmes souriant levant le poing et tenant ensemble une pancarte mon projet VAE

Comment financer un projet VAE ?

Relevant de la formation professionnelle, la Validation des Acquis de l’Expérience est éligible à différents financements.

Ces aides sont liées au statut des candidats au moment de leur engagement dans le processus.

Elles sont souvent conditionnées à des critères spécifiques d’éligibilité.

Certaines sont cumulables et d’autres pas.

Les conseillers des centres de conseil VAE sont à votre disposition pour réaliser une étude personnalisée et une recherche optimisée de financement de votre projet VAE. Vous pouvez nous contacter directement via ce formulaire.

entretien en face à face entre une conseillère VAE et un candidat pour le montage du dossier de financement

Les solutions de financement de votre projet VAE

Statuts des candidats Financeur Dispositif
Salarié du secteur privé Employeur
Transitions Pro Ile de France

(Jusqu’au 31/05/2023)

Caisse des dépôts et des consignations
OPCO (pour les entreprises de moins de 50 salariés)
Agefiph (pour les personnes en situation de handicap)
OETH + OPCO Santé (pour les personnes en situation de handicap salariés bénéficiaires de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 dont l’établissement est adhérent à la FEHAP ou au SYNEAS
Individuel
  • Auto-financement
Non salarié, profession libérale, exploitant agricole, commerçant, travailleur indépendant FAF (Fifpl, Agefice, Fafsea…)
  • Financement par le Fonds d’assurance formation (FAF) :
    • FIF-PL pour les professions libérales
    • AGEFICE pour les commerçants et travailleurs indépendants
    • VIVEA pour les exploitants agricoles
    • OCAPIAT pour les exploitants de pêche et culture marine
    • FAFCEA pour les artisans
  • CPF (si co-investissement)
Caisse des dépôts et des consignations
Agefiph (pour les personnes en situation de handicap)
Individuel
  • Auto-financement
Demandeur d’emploi Pôle emploi
  • Aide au financement des frais annexes à la VAE (640€ maximum)
  • AIF (Aide individuelle à la formation) pour les formations
Caisse des dépôts et des consignations
Région Ile de France
Agefiph (pour les personnes en situation de handicap)
Individuel
  • Auto-financement
Agent de la fonction publique Administration ou établissement public
Caisse des dépôts et des consignations
Individuel
  • Auto-financement