Qu’est-ce que la VAE ?

La Validation des Acquis de l’Expérience est un moyen d’obtenir un diplôme à partir de votre expérience professionnelle.

A qui est-elle destinée ?

La VAE concerne tous les publics :

  • les salariés du privé (en CDI ou en CDD)
  • les intérimaires,
  • les non-salariés,
  • les agents publics (titulaires ou non),
  • les demandeurs d’emploi,
  • les bénévoles ayant une expérience associative, syndicale, sportive, politique…

Pour pouvoir y prétendre il faut avoir au moins un an d’expérience en rapport direct avec les compétences du diplôme visé.

La VAE en 5 etapes

Comment se met-elle en œuvre ?

La VAE se déroule en plusieurs étapes :

  1. Identifier, le(s) diplôme(s) qui correspond(ent) à vos expériences
  2. Contacter le service VAE de l’organisme qui délivre le diplôme et compléter un livret de recevabilité
  3. Constituer un dossier dans lequel vous démontrerez que vous possédez bien les compétences correspondant au diplôme
  4. Présenter vos expériences et échanger avec le jury VAE
  • Obtenir un diplôme correspondant

  • Faciliter mon évolution

  • Booster ma recherche d’emploi

  • Accéder à un parcours de formation

  • Me présenter à un concours

Quel est son intérêt ?

La VAE sécurise les parcours professionnels en cas de projet de mobilité interne ou externe

Elle assure une reconnaissance à la fois professionnelle, sociale et personnelle

Elle permet potentiellement :

  • d’élargir les perspectives d’emploi
  • d’intégrer une formation d’un niveau supérieur
  • de postuler à un concours

Elle développe la capacité à communiquer sur ses compétences (Aptitude très utile et efficace en situation de recrutement mais aussi lors des entretiens professionnels au sein de l’entreprise)

Intéressé(e) par la VAE ?

Contactez-nous
Contactez-nous
Ce que dit la loi

La Validation des Acquis de l’Expérience est un droit ouvert à toute personne, quels que soient son âge, son statut et son niveau de formation.

Elle permet d’obtenir tout ou partie d’une certification à partir d’une expérience professionnelle d’au moins un an.

L’expérience doit être en relation directe avec les compétences de la certification visée.

La certification peut être un diplôme, un certificat de qualification professionnelle, ou un titre à finalité professionnelle inscrite au RNCP.

Elle est délivrée par un jury, à l’issue d’une procédure de validation des compétences et des connaissances acquises (Dossier/Entretien/Mise en situation…).