Le secteur des métiers de bouche et de l’alimentation

Le secteur est dynamique malgré la crise sanitaire. Les métiers de bouche sont en progression depuis une dizaine d’années selon la Fédération du commerce et de la distribution, notamment pour les métiers de boulangers pâtissiers, bouchers, charcutiers, traiteurs, vendeurs en produits alimentaires selon Pôle emploi en 2020. La crise sanitaire a notamment profité aux commerces de proximité.

Les métiers de bouche regroupent une grande diversité de professions qui peuvent s’exercer comme salarié d’un grand magasin ou d’une petite structure ou comme artisan indépendant.

Le secteur voit se développer de nouveaux métiers comme oléologue, torréfacteur ou brasseur pour répondre à la recherche des consommateurs de produits artisanaux, locaux, de qualité.

Les enseignes spécialisées comme les magasins bio et les cavistes, de plus en plus prisées, se développent sur tout le territoire.

Les grandes enseignes de la distribution comme Système U, Casino et Carrefour, misent aussi sur les commerces de proximité en développant leur réseau de petits magasins notamment dans les zones rurales. Elles offrent des emplois dans leurs rayons traiteur, boucherie, boulangerie, poissonnerie et primeur et proposent majoritairement des CDI et des possibilités d’évolution de carrière pouvant aller jusqu’à la direction de magasin.

Le secteur de l’alimentation offre une très large gamme de métiers dans la production et la fabrication :

  • Boulanger
  • Pâtissier
  • Chocolatier
  • Glacier
  • Crémier / fromager
  • Boucher
  • Charcutier traiteur
  • Poissonnier / écailler / mareyeur
  • Epicier détaillant / vendeur primeur
  • Biérologue
  • Oléologue

Si l’expérience s’est construite sur le terrain, tous les diplômes du secteur des métiers de bouche et de l’alimentation qui sont enregistrés au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) sont accessibles par la VAE sous réserve de justifier d’au moins un an d’expérience dans le champ du diplôme.

charcutier traiteur souriant derrière son présentoir où se trouve charcuterie plats préparés
pâtissier dans son atelier entrain de pocher à la poche à douille des pâtisseries

L’obtention d’un diplôme en VAE dans le secteur des métiers de bouche et de l’alimentation peut :

  • Sécuriser le parcours professionnel
  • Faciliter une entrée en formation diplômante
  • Permettre d’envisager une évolution de carrière dans le secteur

Quelques diplômes de ce secteur accessibles en VAE :

Niveau 3 :

  • CAP Boucher
  • CAP Boulanger
  • CAP Pâtissier
  • CAP Chocolatier confiseur
  • CAP Charcutier traiteur
  • CAP Poissonnier écailler
  • CAP Crémier fromager
  • CAP Primeur
  • CAP Equipier polyvalent du commerce
  • Mention Complémentaire boulangerie spécialisée
  • Mention Complémentaire pâtisserie boulangère
  • Mention Complémentaire pâtisserie, glacerie, chocolaterie, confiserie spécialisée
  • Mention Complémentaire employé traiteur
  • Mention Complémentaire vendeur spécialisé en alimentation
  • Mention Complémentaire cuisinier en desserts de restaurant
  • Mention Complémentaire employé barman
  • Titre Professionnel Agent de restauration
  • Titre Professionnel Serveur en restauration

Niveau 4 :

  • Bac pro Boucher Charcutier traiteur
  • Bac pro Boulanger Pâtissier
  • Bac Pro Poissonnier écailler traiteur
  • Bac pro technicien conseil vente en alimentation (produits alimentaires et boissons)
  • Bac pro Cuisine
  • Bac pro Métiers du commerce et de la vente
  • Titre Professionnel Chef de cuisine en restauration collective
  • BP (brevet professionnel) Boulanger
  • BP Boucher
  • BP Charcutier traiteur

Le BP atteste l’acquisition d’une haute qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle définie. Dans certaines professions, il permet de créer son entreprise.

  • BTM (brevet technique des métiers, délivré par les chambres de métiers et de l’artisanat) chocolatier-confiseur
  • BTM glacier fabricant
  • BTM pâtissier-confiseur-glacier-traiteur

Niveau 5 :

  • BTS Management en hôtellerie-restauration
  • Titre Professionnel Responsable d’unité de restauration collective
  • BM (brevet de maîtrise, délivré par les chambres de métiers et de l’artisanat) boucher-charcutier-traiteur
  • BM pâtissier confiseur glacier traiteur
  • BM traiteur organisateur de réception

Niveau 6 :

  • Licence Professionnelle Métiers des arts culinaires et des arts de la table
  • Licence Professionnelle Commercialisation des produits alimentaires
jeune boucher dans une chambre froide poussant une carcasse de boeuf qui est attachée sur un crochet
primeur derrière son stand de fruits et légumes sur un marché qui sourit et qui tient dans les mains une cagette de légumes
fromager portant une charlotte dans son atelier tenant avec des gants un fromage rond. En arrière plan des étagères de ce même fromage entrain de sécher
poissonnière en habit tablier souriante derrière son présentoir à poisson et en tenant un des poissons en main
dans leur atelier deux chocolatiers homme et femme entrain de travailler à la spatule du chocolat dans un saladier

Le CPF (compte personnel formation) permet le financement des frais de procédure et d’accompagnement VAE pour les diplômes du secteur des métiers de bouche et de l’alimentation. Dans le cas où le montant du compte CPF n’est pas suffisant, un abondement est possible par l’employeur ou par le salarié.

Les salariés du secteur des métiers de bouche et de l’alimentation peuvent bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle du cout de leur accompagnement VAE dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise.

L’employeur peut financer directement, faire prendre en charge par son Opco.

L’opérateur de Compétences pour ce secteur est l’OPCO EP (OPCO des Entreprises de proximité, anciennement OPCALIA ou AGEFOS-PME) : https://www.opcoep.fr/

Si l’accompagnement est réalisé sur le temps de travail, le salarié peut bénéficier d’un crédit de 24h pendant lequel il est rémunéré à hauteur de son salaire habituel.

Pour les demandeurs d’emploi, un chéquier VAE, financé par le Conseil Régional, permet la prise en charge des frais d’accompagnement VAE pour les diplômes du secteur des métiers de bouche et de l’alimentation, sous réserve d’avoir obtenu une recevabilité VAE favorable et d’être accompagné par un organisme certifié Qualiopi (Ou label équivalent).

Le niveau de prise en charge est variable selon les régions et le profil du demandeur d’emploi.

Si nécessaire, ce financement peut être complété par le CPF.

.

Aide pour identifier la certification qui correspond à votre expérience

Aide pour constituer votre dossier de recevabilité

Aide à la constitution de votre dossier de demande de financement